Retour sur le stage de la Toussaint.

Une semaine riche de partage et d’émotions avec le stage pour enfants 🅰️〽️™️ et L’Open Midi-Pyrénées. 🥋👊🏼🔴🔵
De jeunes pratiquants déterminés, motivés et motivants, toujours prompts à donner le meilleur d’eux-mêmes, ça paye ! 💪🏼👍🏼
Bravo à tous les participants pour leur investissement ! 👏👏👏
Résultats de cet Open :
Kata:
➡️Julia 🥇
➡️Yassine 🥈
➡️Halima 🥈
➡️Loan, nouvel arrivant à l’AMTM, mais licencié au Bushido Karaté Club de Grenade🥇

Kumite :
➡️Julia 🥈

Félicitations à nos jeunes champions et un grand bravo à tous nos compétiteurs pour leur participation : Adhane, Manel, Yanis, Dounia, Jules, Raphaëlle, Othmane, Mohammed – Amine… 👊🏼💪🏼👍🏼👏🏼

Stage de rentrée 2019.

Le stage de rentrée est un rendez-vous incontournable de début de saison. Au programme Kihon multi-directionnel, Kihon ippon kumite, travail de perfectionnement sur les kata Jion, Unsu et Heian Shodan. Merci à tous les karatékas présents lors de ces 4 jours d’entraînement et de partage !

Souvenirs du stage de Saint-Girons, été 2019.

Découvrez quelques images et vidéos du stage de cet été à Saint-Girons.

Dojo Kun

Le Dōjō kun définit les règles du dojo.

Dōjō kun est un terme des arts martiaux japonais signifiant littéralement « règles du dojo ». Ces règles sont généralement affichées à l’entrée de la salle d’entrainement (dojo) et soulignent les comportements à respecter ou à éviter. Normalement, le Dojo Kun est récité après une courte période de méditation (mokuso) à la fin du cours.

Hitotsu! – Jinkaku kansei ni tsutomuru koto – Recherches la perfection du caractère.

Le but ultime du karaté do. Le premier précepte ne donne pas la priorité à la force, la vitesse, le niveau technique ou l’aptitude au combat, mais au perfectionnement du caractère de l’élève. C’est ce sur quoi insistait Maître Funakoshi Gichin dans ses écrits; il raconte une histoire dans laquelle il avait agi en tant que médiateur entre deux villages opposés. En demeurant calme et en agissant de manière contrôlée et rationnelle, Funakoshi proposa un compromis acceptable par les deux parties et la violence avait ainsi pu être évitée. Il considéra ceci comme une preuve que l’entraînement de karaté avait amélioré son caractère et l’avait rendu capable de trouver une solution pacifique. L’enseignement du karaté traditionnel vise à former le caractère de l’athlète et le respect de l’adversaire. Détermination, sincérité, effort, éthique sportive et contrôle de soi sont des valeurs importantes au dojo. Bref, un karatéka doit s’efforcer de rechercher le développement autant sur le plan philosophique que celui de la performance. Pour Funakoshi, au-delà d’un simple exercice combinant le  physique et le mental, le Karate Dō est un mode de vie qui forge un tempérament capable de faire face à n’importe quelle adversité de la vie courante. Les quatre règles suivantes sont nécessaires pour l’accomplissement de ce premier précepte.

Hitotsu! – Makoto no michi o mamoru kotoSois sincère

La Voie doit être vraie, honnête, c’est à dire ne pas être une méthode de complaisance. Ceux qui ne démontrent pas de loyauté dans la recherche de la voie du karaté deviennent les victimes de leurs illusions. Soyez humble et fidèle à votre art martial, votre instructeur, vos seniors, vos partenaires d’entraînement, et tout ceux qui sont venus avant vous. Mais il est également nécessaire d’être fidèle à soi-même. En étant honnête avec soi-même et les autres, vous agirez toujours avec la réponse appropriée à toute situation donnée.

Hitotsu! – Doryoku no seishin wo yashinau kotoFais des efforts dans tout ce que tu entreprends

Traditionnellement, les arts martiaux n’ont jamais été enseignés ou pratiqués simplement comme divertissement. Ainsi, la patience est nécessaire si l’étudiant veut éventuellement apprendre tous les aspects du karaté.  Exécuter les mouvements ne suffira pas, vous devez avoir une compréhension de ce que vous pratiquez quand vous le pratiquez. Ceci exige une attention focalisée et un engagement complet dans l’effort. La répétition des techniques de base, n’est pas un blocage à l’apprentissage, comme certains semblent le croire, mais il est aussi vrai qu’un tel entraînement n’est pas toujours très amusant. Ceci demande un effort soutenu et s’avère très difficile si vous désirez atteindre ce que vous croyez être vos limites. Pour y arriver, vous devrez persévérer et apprendre à développer votre patience. Un effort continu est la solution. Soyez patient; vous ne pouvez pas tout avoir tout de suite. En intelligence émotionnelle, on appelle ça retarder la satisfaction… Il s’agit donc d’apprendre à bien se connaître et chercher à devenir un meilleur individu; savoir faire et savoir être dans toutes les situations de la vie.

Hitotsu! – Reigi o omonzuru koto – Respectes les autres

Respecter les autres devrait être une évidence. Il s’agit simplement de pratiquer la courtoisie et de respecter l’étiquette appropriée. Agis envers ton prochain comme tu aimerais qu’on agisse envers toi. Vivez ensemble, améliorez vous ensemble, soyez coopératifs. Respectez les autres dojos et les autres styles, le respect mutuel et la coopération étant avantageux pour tous, et d’une façon générale, sans doute la solution pour un monde meilleur…

Hitotsu! – Kekki no yuu o imashimuru kotoDévelopper le contrôle de soi

S’abstenir de tout comportement violent, contrôler ses émotions est extrêmement important. Le meilleur combat sera toujours celui que l’on fuit; il est préférable d’éviter une confrontation que risquer de blesser gravement un autre être humain.  Une action de légitime défense devrait seulement être prise quand aucun autre recours n’est possible, quand il n’y a aucune alternative. 
Ceci semble contradictoire avec la pratique du karaté, mais c’est en réalité l’essence même de la moralité des arts martiaux. La force doit être employée à des fins moralement correctes, comme l’auto-défense ou la protection d’un innocent; à l’instar des moines de Shaolin qui, à une autre époque, défendaient leur temple contre les ennemis et les brigands.

Le Dojo Kun montre le chemin vers les buts ultimes de l’entrainement: le perfectionnement du caractère, la sincérité, l’effort constant, le respect des autres et la maîtrise de soi. Finalement, la technique est secondaire, c’est l’esprit individuel qui doit être éduqué et discipliné. En suivant sérieusement les techniques inhérentes à ces principes simples en apparence,  l’étudiant peut commencer à faire des progrès dans la Voie du Karaté.